Le phénomène a été baptisé « Twindemic ». Explications. 

L’automne arrive. Et avec lui, la crainte d’une nouvelle vague de coronavirus

Si les indicateurs sont en hausse depuis quatre semaines, il est encore trop tôt pour parler d’une 8eme vague de Covid en France. Néanmoins, les premiers éléments laissent à penser qu’il vaudrait mieux s’y préparer. Avec notamment de nouveaux variants et une vaccination qui tourne au ralenti. 

• La semaine dernière a été la 4e consécutive avec un nombre de nouveaux cas positifs en hausse.

• Le variant #Omicron BA.5 est toujours largement majoritaire… avec ses nombreux sous-lignages, dont la répartition évolue.

1/4 pic.twitter.com/ZQ1XTdCFRq

— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) October 9, 2022

Souche H3N2 ?

Mais ce n’est pas tout. En effet, les agences de santé britanniques (UKHSA et NHS) ont alerté sur le phénomène d’épidémie jumelle qui pourrait frapper pour la première fois. 

Relativement épargnés par les épidémies de grippe depuis le début de la crise Covid, les deux virus pourraient en effet se répandre en même temps. Les Anglais ont baptisé ce phénomène « Twindemic », contraction de Twin qui signifie jumeau et demic, pour épidémie.

A lire aussi : Covid – 8eme vague : qu’est-ce que la mémantine, cette substance miracle qui retourne le virus contre lui-même ?

« La menace d’une saison de Covid-19 et de grippe créant une ‘double épidémie’ cet hiver est réelle », alerte le directeur médical du National Health Service, le professeur Sir Stephen Powis

La résurgence du coronavirus pourrait en effet être accompagnée d’une grippe imprévisible cette année, plus sévère et plus contagieuse. Plusieurs médias évoquent même la souche H3N2 qui a causé plus de 20 000 décès et le double d’hospitalisations en 2017-2018 au Royaume-Uni. La solution : la vaccination !

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici