Un temps suspendue au mois de mars, l’obligation vaccinale va finalement prendre fin en Autriche, a annoncé le ministre de la Santé. 

C’était un des rares pays à avoir mis en place une telle mesure. L’Autriche a annoncé ce jeudi mettre fin à la vaccination anticovid obligatoire, en vigueur depuis le mois de novembre dernier. Les réfractaires pouvaient écoper d’amende allant de 600 à 3 600 euros. 

C’est face à la mutation Omicron qui a « changé les règles » que le ministre de la Santé autrichien Johannes Rauch a décidé de prendre cette décision. « L’obligation de vacciner a été introduite dans des conditions différentes de celles que nous avons aujourd’hui. En novembre, lors de son introduction, nous avions affaire au variant très Delta, très contagieux, avec 60% d’hospitalisations en plus, » explique-t-il. « Le système de santé risquait d’être surchargé. »

Autre problème, la cassure sociale engendrée par l’obligation vaccinale. « Beaucoup ne s’asseyaient plus ensemble à la table du déjeuner, ne partaient plus en excursion ensemble, ne se parlaient plus. » Les débats à ce sujet ont également amené une « fractures profondes », poursuit Johannes Rauch, qui réclame désormais : « Nous avons besoin de chaque millimètre de solidarité et de cohésion ». 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici