Les sous-variants d’Omicron se sont lancés dans une course effrénée. Le tout dans un seul but : dominer. 

Omicron règne sur le monde. En un peu moins d’un an, le variant découvert en novembre 2021 s’est répandu sur la Terre entière. Et subsiste encore sous la forme de sous-variants qui proviennent tous ou presque de la souche originelle B.1.1.529. Ces sous-variants qui provoquent régulièrement des vagues de contaminations. Dont la prochaine est imminente selon les spécialistes. Fruit d’une sorte de course à la domination dans laquelle sont engagées les centaines de descendants d’Omicron, toujours plus contagieux.

A lire aussi : Covid – 8eme vague : « Nous y sommes » avec « tous les indicateurs en augmentation », confirme la présidente du Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires

« Un Covid turbocompressé »

En effet, si la souche originelle d’Omicron présentait déjà une trentaine de mutations qui lui permettaient alors d’échapper à l’immunité, ses nombreux sous-variants ne cessent de muter pour se propager mieux, plus, et surtout plus vite. « Un Covid turbocompressé, ce qui en fait l’une des maladies à propagation la plus rapide connues de l’humanité », résument nos confrères du Washington Post

Des variants capables de muter plus rapidement qui représentent une nouvelle menace. Toujours selon le Washington Post, BQ.1.1 surnommé « Cerbère », BQ.1 surnommé « Typhon », BA.2.3.20 surnommé « Basilic » et XBB alias « Griffon » font partie « des principales lignées Omicron qui se propagent rapidement ». « Sur la base des données britanniques, les variantes BQ (Cerbère et Typhon), ainsi que BA.2.75.2 (Chiron) et BF.7 (Minotaure) sont les plus préoccupantes en raison de leur avantage de croissance et de leur évasion immunitaire, a déclaré l’agence de sécurité sanitaire (UKHSA) du pays le 7 octobre ». Aux Etats-Unis, BF.7 (Minotaure) a gagné du terrain tout comme BA.4.6 (Eternel). Alors qu’au Bangladesh et à Singapour, XBB (Griffon) est suivi de près. 

BREAKING—White House COVID Coordinator @AshishKJha46 is now discussing COVID—highlighting there are new strains popping up, he says, including those that can “evade” existing treatments. \u27a1\ufe0fAnyone paying attention knows the looming crisis. Please get the new bivalent #Booster! pic.twitter.com/ieMeXZLvpl

— Eric Feigl-Ding (@DrEricDing) October 11, 2022

La vaccination reste encore le moyen le plus efficace de se protéger contre les formes graves de la maladie et d’éviter les hospitalisations. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici