Une bonne et une mauvaise nouvelle. Alors que la France fait face à la 7eme vague de Covid, portée par le variant BA.5, Santé Publique France (SPF) a publié ce jeudi 28 juillet un point hebdomadaire plutôt encourageant

En effet, selon SPF, « baisse » est bel et bien le terme de la semaine : baisse du taux d’incidence pour la deuxième semaine consécutive dans toutes les classes d’âge (742 cas pour 100 000 habitants, -32%), baisse du taux de positivité (29,7%, -3,7 points), baisse du taux de dépistage (-26%), baisse du recours aux soins pour Covid aux urgences (-20%) et chez SOS Médecins (-27%), mais aussi une baisse des admissions à l’hôpital (-16%). 

A lire aussi : Covid : les autorités sanitaires confirment les trois premiers cas du nouveau variant BA.2.75 en France, dans quelles régions « Centaure » a-t-il été repéré ?

Découvert le 17 juillet

Néanmoins, la menace plane toujours. Et cette menace s’appelle aujourd’hui BA.2.75. Un nouveau variant qui fait craindre aux scientifiques le prolongement de la vague actuelle jusqu’à l’hiver. Découvert en Inde, BA.2.75, surnommé Centaure, a déjà été repéré dans plusieurs pays : Etats-Unis, Canada, Inde mais aussi en Europe.

Le 21 juillet dernier, lindependant.fr se faisait l’écho de la découverte de trois premiers cas en France, un en Occitanie (le 11 juillet), un autre dans la région Grand-Est (27 juin) et un troisième en Martinique (le 20 juin). Ce 28 juillet, SPF confirme la révélation d’un quatrième cas de BA.2.75 dans le pays. Un cas découvert le 17 juillet dans la région Île-de-France selon le pointage également effectué par Raj Rajnarayanan, scientifique à l’Institut de Technologie de New York (NYITCOM), et disponible en ligne

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici