La grande question : avec quelles conséquences et quels effets sur la population ? 

Covid, la suite. La France est actuellement traversée par une 8eme vague de contaminations portée par un ensemble de sous-variants d’Omicron. Et si un peu plus de 55.000 cas sont recensés chaque jour en moyenne, voilà 4 jours que la courbe semble avoir formé un plateau. 

A lire aussi : Covid : les nouveaux sous-variants d’Omicron, Basilic, Griffon ou Cerbère, en font « une des maladies à la propagation la plus rapide de l’Histoire »

Néanmoins, plusieurs variants à mutations rapides pointent le bout de leur nez. C’est le cas de XBB en Asie, comme le relevait L’Indépendant le 14 octobre dernier. Plusieurs observateurs ont aussi noté la montée en puissance d’un nouveau variant en France : BQ.1.1. Début octobre, ce sous-variant d’Omicron représentait 16% des cas positifs séquencés dans le pays, selon notre confrère du Parisien Nicolas Berrod. Et il progresse rapidement. À tel point qu’il pourrait devenir très prochainement le variant dominant en France. 

Quel impact ?

Reste à savoir quel impact il pourrait avoir. On prêtait à ce variant surnommé « Cerbère » des troubles gastriques plus prononcés qu’avec les autres variants. De simples constatations, selon des scientifiques cités par nos confrères de 20minutes. Plus contagieux ou pas, son impact dépendra surtout de la couverture vaccinale (deux doses de rappel), relativement basse aujourd’hui (35% chez les personnes de plus de 60 ans), relève encore Nicolas Berrod pour qui un scénario probable consiste en une vague dans la vague, un peu comme ce fut le cas avec Delta et l’arrivée d’Omicron à la mi-décembre 2021. 

Ce scénario rappelle la mi-décembre 2021. La vague Delta atteignait son pic, mais l’arrivée d’Omicron l’a prolongée.

« Omicron était bcp plus transmissible que Delta, alors que l’avantage de BQ.1.1 sur les variants présents n’est pas aussi important », nuance @MahmoudZureik.

7/9 pic.twitter.com/2i4U05Ad8s

— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) October 18, 2022

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici