Les experts l’avaient prédit. La menace d’une énième vague de Covid cet hiver est bel et bien réelle. 

Au départ, les scientifiques pensaient que la 8eme vague allait même être prolongée jusqu’à Noël par l’arrivée de nouveaux variants. Au final, la 8eme vague est passée mais le comportement des indicateurs porte à croire qu’une 9eme vague pourrait démarrer. 

A lire aussi : Covid : un nouveau variant qui échappe à l’immunité pourrait doubler son nombre de contaminations tous les quinze jours, les Américains donnent l’alerte

BQ.1.1

Le Parisien indique même ce vendredi que « les nombres de nouveaux cas et d’admissions quotidiennes à l’hôpital de patients diagnostiqués Covid sont en hausse depuis 4 jours consécutifs ». Plus de 25 000 nouveaux cas quotidiens, plus de 700 hospitalisations : des chiffres « prémices d’une 9eme vague », écrit notre confrère Nicolas Berrod, auteur de l’article, qui estime en outre que la « moyenne glissante est toujours sous-estimée en raison du 11 novembre férié » et de la mauvaise remontée des chiffres. 

Les experts avaient également annoncé que la vague cet hiver serait portée par un nouveau variant. En effet, de nombreux sous-variants d’Omicron sont apparus aux quatre coins du monde. Et beaucoup présentent une certaine résistance à l’immunité. 

En France, c’est le variant BQ.1.1 qui semble faire son trou. Dans son point hebdomadaire, Santé Publique France affirme que le « sous-lignage BQ.1.1 continue d’augmenter, mais à une vitesse plus faible qu’initialement, avec 32% des séquences interprétables ». Une tendance qui demande à être confirmée ces prochains jours. 

La moyenne glissante est toujours sous-estimée en raison du 11 novembre férié, mais elle est donc en hausse pour le 4e jour consécutif.

2/3 pic.twitter.com/nqrX1e0PY8

— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) November 17, 2022

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici