Les premières doses de vaccin ont été inoculées hier matin au centre de vaccination mis en place.

Il a fallu être très très réactifs !”. Ce sont les termes de Carole Thibaut-Jobe, directrice du GCS Pôle sanitaire Cerdan et son adjoint, Jean Punzano. Le centre est le premier du département à effectuer depuis hier vendredi, la vaccination en direction des professionnels de santé, pompiers de plus de 50 ans ou tout personnel de moins de 50 ans, présentant des comorbidités. “Nous étions en pleine préparation de la campagne de vaccination devant démarrer la semaine prochaine pour les professionnels soignants et patients de notre établissement et les Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Nous avons su jeudi à midi qu’il fallait ouvrir le centre, à la demande de l’Agence régionale de santé (ARS), pour tous les professionnels de santé de basse Cerdagne, toute activité de santé confondue, administratif et logistique car nous avions les locaux et le personnel pour cela”. Au pavillon Ribereta, les premiers Cerdans à vouloir se faire vacciner sont déjà là, prêts à recevoir, après une visite pré-vaccinale menée par le Dr Lisandra Quincoses, une dose de vaccin Pfizer.

La directrice et son adjoint sont descendus le matin à 5 h 30, en camion frigorifique, pour récupérer les précieux flacons à l’hôpital de Perpignan. “Nous avons également pris les vaccins pour les Maisons de santé pluridisciplinaire (MSP) de Font-Romeu, Bolquère et Les Angles. Chaque flacon permet la vaccination de cinq personnes et, une fois ouvert, a une durée de vie de 6 heures. Le stock récupéré est valable jusqu’à ce lundi, 16 h. Nous avons été très étonnés de l’empressement de la population à se faire vacciner”. Le premier à recevoir le vaccin, et la 2e dose dans 21 jours, est Rolland Ribet, kiné au GCS. “J’ai demandé à être le premier pour montrer à mes collègues qu’il fallait le faire. C’est important, voire vital, pour reprendre une vie normale”. Propos réitérés par Christine Mathevet, infirmière libérale : “C’est important pour se protéger, soi et les autres. Si on veut aller au ciné, au restaurant, se faire la bise, aller au ski, la porte de sortie de cette crise, c’est ce vaccin”.

La vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans débutera le lundi 18 janvier, tout comme la vaccination dans les Ehpad privés.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici