Ce projet de loi sanitaire entérine la fin des mesures d’exception face au Covid. 

Un accord trouvé avec le Sénat sur un projet de loi sanitaire qui entérine la fin des mesures d’exception face au Covid, a été approuvé lundi par l’Assemblée Nationale. 

Le vote a été acté par 184 voix contre 149. Les groupes PS et LR ont voté pour avec la majorité, les groupes RN, LFI, communiste et LIOT (indépendant) quant à eux contre, les écologistes ont choisi de s’abstenir.

Les oppositions de droite et de gauche avaient infligé un revers au gouvernement, qui n’a qu’une majorité relative dans l’hémicycle, en rejetant un possible contrôle aux frontières lors de la première lecture le 12 juillet.

A lire aussi : Covid : l’Assemblée nationale adopte un projet de loi sanitaire mais vote en majorité contre le pass aux frontières, « l’heure est grave » réagit Elisabeth Borne

Après un passage au Sénat, un accord a été trouvé sur un nouveau texte entre les deux chambres en commission mixte paritaire

Que contient ce projet de loi sanitaire ?

Au menu de ce texte, on trouve désormais un test PCR obligatoire aux frontières en cas de variant dangereux et la possibilité de réintégrer les personnels soignants non-vaccinés dès lors qu’il n’y aura plus de « raison médicale » de leur demander la vaccination obligatoire.

Cette version désormais validée par l’Assemblée nationale doit être définitivement approuvée mardi par les sénateurs.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici