Il est l’une des premières causes des hospitalisations hivernales chez le nourrisson. 

Aux Etats-Unis, la transmission du Covid est en augmentation, la saison grippale est plus précoce que la normale et les médecins ont également constaté une hausse des cas de VRS. Résultat : une triple épidémie menace aux portes de l’hiver.

A lire aussi : Covid : les symptômes sont différents selon le schéma vaccinal, quels sont les plus fréquents en fonction du nombre de doses ?

Mais le VRS, c’est quoi ? Il s’agit en fait du Virus Respiratoire Syncytial, responsable de la pneumonie ou de la bronchiolite, et l’une des premières causes des hospitalisations hivernales chez le nourrisson. D’après Reuters, « Les nourrissons sont les plus exposés au VRS car ils ne peuvent souvent pas cracher les sécrétions causées par le virus et peuvent avoir besoin d’une aspiration des voies respiratoires ou de liquides intraveineux. Certains peuvent avoir besoin d’oxygène supplémentaire. Les enfants plus âgés et la plupart des adultes présentent généralement des symptômes légers, semblables à ceux du rhume ».

« Des patients positifs pour plus d’un virus »

« Nous voyons déjà des patients testés positifs pour plus d’un virus », a déclaré le pédiatre Dr Ira Wardono du Providence Cedars-Sinai Tarzana Medical Center à Tarzana, en Californie, dans un communiqué relayé par l’agence de presse

Les données de Santé Publique France confirment cette tendance, notamment en Occitanie, avec moins de Covid, pas encore de grippe mais des bronchiolites : « 3 enfants de moins de 2 ans ont dû être hospitalisés la semaine dernière (représentant 32,50 % des hospitalisations de cette classe d’âge) contre 51 la semaine précédente. Les diagnostics réalisés par SOS Médecins Perpignan, Montpellier, Nîmes et Toulouse ont aussi augmenté », écrivait L’Indépendant ce lundi 31 octobre.

U.S. doctors are warning that a surge in cases of respiratory syncytial virus (RSV) is coinciding with an increase in COVID transmission and an earlier-than-normal flu season, raising the specter of a ‘triple-demic’ of respiratory illness this winter https://t.co/zYxnHeA9De pic.twitter.com/taXaUctAmQ

— Reuters (@Reuters) October 28, 2022

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici