Le plus grand district de Pékin a exhorté les habitants à rester chez eux pendant le week-end et les infections au coronavirus se sont multipliées dans de nombreuses villes chinoises ce vendredi, alors même que le pays a encore assoupli ses restrictions sanitaires en supprimant les limites de capacité dans les lieux de divertissement.

Dans le cadre d’une série de mesures dévoilées la semaine dernière, les autorités cherchent à mieux cibler l’application des restrictions liées au coronavirus. Cependant, la Chine continue de souligner son engagement envers sa politique zéro COVID, qui, selon Pékin, sauve des vies. De plus, épidémies dans de nombreuses villes entraînent des fermetures localisées continues.

Record

Le district de Chaoyang à Pékin, qui abrite des ambassades et de grands immeubles de bureaux, a exhorté les habitants à rester chez eux ce week-end après que la ville a signalé un nombre record de 466 infections pour la journée de jeudi. Ce vendredi, la Chine a fait état de 25.129 nouvelles infections locales, contre 23.132 un jour plus tôt, se rapprochant ainsi du record de plus de 29.000 enregistré en avril au plus fort de l’épidémie de Shanghaï.

Le ministère chinois de la Culture et du Tourisme a publié des directives à l’intention des agences de voyage et des lieux de divertissement et de spectacle, supprimant les limites du nombre de personnes autorisées dans les théâtres et les événements tels que les concerts et les festivals de musique dans les zones à faible risque sans épidémie. Ces mesures spécifiques pourraient néanmoins constituer un point positif pour les entreprises de services telles que les salons de karaoké et les cybercafés, qui ont été martelés par près de trois ans de politique de zéro COVID.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici