Jean-Jacques Bourdin recevait, ce jeudi matin, le Professeur Raoult sur les antennes de RMC et BFM TV. L’échange a été électrique entre les deux hommes.

“Vous avez déjà soigné ou sauvé quelqu’un dans votre vie? Alors calmez-vous, ne m’expliquez pas la médecine ni comment soigner les gens”.

Au lendemain de son audition à l’Assemblée Nationale, le professeur Didier Raoult a enfin répondu à l’invitation de Jean-Jacques Bourdin.

Mais l’échange a failli tourner court, le Marseillais menaçant de quitter le plateau après 10 minutes d’une interview très tendue: “Vous savez, je m’en fiche de vous et de votre entretien !”

Mais après un petit coup de fièvre dans cet entretien, les échanges ont été plus apaisés entre Raoult et Bourdin même s’ils ont été tendus lorsque le journaliste lui a demandé si des médecins avaient été achetés par les laboratoires. “C’est évident qu’il y a des conflits d’intérêts” faisant référence au remdesivir, produit proposé par les laboratoires Gilead. “Mais je me refuse de dire que des chercheurs ont été achetés”.

Le professeur marseillais a été l’auteur de quelques punchlines dont il a le secret: “Cette maladie, je la connais mieux que les autres. Personne n’a les données que nous avons, notamment sur les séquelles”.

Il a aussi redit ce qu’il avait développé devant les députés: “On avait les moyens de tester plus”, regrette le professeur marseillais. Il espère que ces outils de dépistage deviendront systématiques et rentreront “dans les mœurs”.

Enfin, il n’a pas démenti avoir soufflé à Emmanuel Macron l’idée des médailles pour les soignants. “Marquer symboliquement que l’Etat leur est reconnaissant, c’est bien”.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici