Les dernières restrictions sanitaires imposées par la Chine pour faire face à l’épidémie de Covid donnent lieu à des scènes étranges. 

Sauve qui peut. À Zhengzhou, une usine Foxconn qui fabrique des iPhones et emploie environ 200 000 personnes a été affectée par le mécontentement qu’ont suscité les mesures strictes prises pour enrayer la propagation du virus. Le personnel a été forcé à se confiner sur le lieu de travail.

Ne supportant plus ces conditions drastiques, de nombreux employés ont fui l’établissement. Sur des images partagées par Stephen McDonell, correspondant de la BBC en Chine, on peut en voir certains en train d’escalader les clôtures pour s’échapper du site. 

A lire aussi : Covid en Chine : les mesures de restrictions sanitaires frappent la production d’iPhones et entraînent la fermeture de Disney à Shanghai

« Le chaos total »

Un travailleur de 22 ans a déclaré au Financial Times que c’était « le chaos total dans les dortoirs » lui et ses collègues étaient détenus. « Nous avons sauté une clôture en plastique et une clôture en métal pour sortir du campus ». 

Une personne ayant une connaissance directe du dossier a déclaré que la production d’iPhones dans l’usine pourrait chuter de 30% en novembre et que Foxconn, basée à Taïwan et anciennement Hon Hai Precision Industry, s’efforce d’augmenter la production dans une usine de Shenzhen pour compenser le manque à gagner, selon l’agence Reuters

Workers have broken out of #Apple’s largest assembly site, escaping the Zero #Covid lockdown at Foxconn in #Zhengzhou. After sneaking out, they’re walking to home towns more than 100 kilometres away to beat the Covid app measures designed to control people and stop this. #China pic.twitter.com/NHjOjclAyU

— Stephen McDonell (@StephenMcDonell) October 30, 2022

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici