Grosse frayeur, ce lundi, sur la plage de Sant-Feliu-de-Guixols en Catalogne où un jeune nageur paralympique est tombé sur deux requins au moment de rejoindre la plage.

Alors que les plages espagnoles viennent à peine de rouvrir aux sportifs, les animaux marins avaient, semble-t-il, pris de nouvelles habitudes et récupéré des espaces habituellement monopolisés par l’homme.

Un nageur paralympique catalan de 19 ans en a fait les frais ce lundi en croisant deux requins au moment de rejoindre la plage de Saint-Pol à Saint-Feliu-de-Guixols.

Alerté par des promeneurs et notamment par sa mère présente sur la plage, Ariel Schrenck Martinez a fait le sprint de sa vie pour rejoindre des rochers plus proches de lui que le sable de la plage. D’autant plus que les deux requins se trouvaient justement entre lui et la plage.

“Les 100m où j’ai mis le plus de cœur à nager”

“Ma mère a commencé à crier comme une folle qu’il y avait des requins dans l’eau”, a déclaré Martinez à la chaîne de télévision Antena 3 Deporters. “À ce moment-là, j’ai totalement paniqué et j’ai commencé à nager comme un fou. J’étais à 100 mètres du rivage, ce sont les 100 mètres où j’ai le plus mis mon cœur et mon âme à nager pour ma vie.”

Un exploit encore plus remarquable qu’Ariel Schrenk Martinez est un nageur paralympique qui a été amputé d’une partie du bras gauche.

Finalement plus de peur que de mal pour le jeune catalan qui se passerait bien désormais de tels compagnons d’entraînement.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici