Pêche. Une première en Lauragais où les concours et les lâchers n’ont pu être maintenus à cause de la crise sanitaire.

Côté organisation de manifestations, rien n’aura été épargné aux pêcheurs. Au niveau de l’Aappma (Association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique) du Lauragais, ce sont cinq concours de pêche qui ont dû être annulés, un enduro à la Ganguise reporté que les organisateurs espèrent pouvoir maintenir du vendredi 16 au dimanche 18 octobre et enfin, le concours au carnassier devrait être maintenu début décembre pour sa troisième édition.

Les lâchers de truites Arc-En-Ciel dans le cadre de la pêche de loisir n’ont pu être effectués à part le premier pour le jour de l’ouverture en première catégorie piscicole.

Pour compenser ce désagrément, l’Aappma du Lauragais ainsi que d’autres Aappma du bassin du nord-ouest audois comme Bram et Alzonne, vont procéder à des empoissonnements de fin de saison.

En ce qui concerne le bassin chaurien, les lâchers auront lieu les samedis 19 septembre, 3 octobre et 17 octobre sur les lieux habituels à savoir lac de Régambert à Salles-sur-l’Hers, lac de Fournayrac au Mas-Saintes-Puelles, rigole de la plaine de Lamarque aux Carriers et de la Ginelle aux Endibats, 80 kg sur chaque lieu de déversement.

Dans le cadre des projets en cours, le chantier du seuil de la Terrade sur le Tréboul est terminé avec la création d’une passe à anguilles, la plantation de plantes aquatiques sur les berges pour les consolider et l’apport de graviers de rivière pour reconfigurer le cours du ruisseau. La création d’une rampe de mise à l’eau à la Ganguise suit son cours et le lieu définitif devrait être choisi prochainement.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, il ne reste qu’un jour, jusqu’aujourd’hui pour voter pour ce projet dans le cadre du budget participatif départemental sur je participe.aude.fr, villes de plus de 3 000 habitants thème Sport, rubrique Création d’une mise à l’eau à la Ganguise.

L’organisation du challenge Hermet de pêche en float tube prévu sur la Ganguise semble compromise en raison de la Covid-19. Reste à espérer que cette manche organisée pour la première fois dans l’Aude, pourra avoir lieu.

Dernier point : les empoissonnements en carnassiers prévus en 2020 seront réalisés prochainement ainsi que le repeuplement en gardons du Fresquel sur le futur parcours “pêche famille” de Lasbordes qui est en cours d’aménagement.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici