La limitation à 5.000 du nombre de spectateurs autorisés dans les enceintes sportives en France est maintenue jusqu’à fin août mais des dérogations seront possibles à compter du 15 août, annonce mardi le gouvernement dans un communiqué.

Cette limitation de la jauge des stades s’inscrivant dans la lutte contre la propagation du coronavirus est en vigueur depuis la fin de l’état d’urgence sanitaire en métropole, le 11 juillet dernier.

“Au regard du contexte sanitaire actuel qui indique une augmentation de la circulation du coronavirus sur le territoire, le gouvernement a pris la décision de maintenir la jauge à 5.000 personnes maximum dans une enceinte sportive jusqu’au 31 août”, indique le cabinet de Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports.

“Toutefois, le décret publié ce jour (mardi) prévoit que les préfets de département pourront accorder des dérogations pour aller au-delà de cette limitation et autoriser ainsi davantage de public à assister à des rencontres sportives à partir du 15 août 2020”, ajoute le communiqué.
Ces autorisations dépendront notamment de la capacité d’accueil en places assises, de la situation sanitaire générale et locale et de la mise en œuvre “rigoureuse” de protocoles sanitaires d’accueil et d’accès du public.

La finale de la Coupe de France de football, remportée vendredi dernier par le PSG face à l’AS Saint-Etienne, s’est déroulée devant moins de 5.000 spectateurs au Stade de France. Cette jauge maximale s’appliquera aussi ce vendredi pour la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et Lyon.

Les dérogations possibles à partir du 15 août pourraient en revanche permettre par exemple une reprise du championnat de France de football avec davantage de monde dans les tribunes de certains stades. La première journée de Ligue 1 est fixée au week-end des 21-22-23 août, avec un OM-ASSE programmé le vendredi 21 août en ouverture. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici