Des chercheurs de l’Université de Barcelone (UB) ont détecté la présence du SARS-CoV-2 dans des échantillons d’eaux usées collectés à Barcelone le 12 mars 2019. Cette découverte prouve que le virus circulait bien avant de devenir une pandémie de niveau mondial et elle permettra, à terme, de mieux suivre son évolution.

Les chercheurs barcelonais ont fait cette découverte inattendue en relevant la concentration du coronavirus dans les matières fécales. En surveillant les eaux usées, les chercheurs ont mis au point un “outil potentiel d’alerte précoce” de la circulation du virus dans la population.

Du coup, en collaboration avec les services des eaux de la ville (Aigües de Barcelona), les chercheurs de l’Université de Barcelone ont commencé à étudier des échantillons hebdomadaires congelés provenant de deux usines de traitement des eaux usées.

Comme L’Indépendant l’indiquait dès le 12 juin dernier, leur première découverte a montré que le virus était déjà à Barcelone ce 15 janvier 2020 soit… 41 jours avant la déclaration du premier cas de Covid-19 en Catalogne.

Ces premiers résultats ont incité les chercheurs à analyser des échantillons beaucoup plus anciens entre janvier 2018 et décembre 2019.

Des génomes du SARS-CoV-2 ont alors été relevés dans les échantillons de mars 2019, des mois avant la notification du tout premier cas à Wuhan. Selon les chercheurs, “les niveaux de SARS-CoV-2 étaient très bas mais ils ont été clairement positifs avec un test PCR”.

L’autre enseignement de ces recherches dans les échantillons provenant des égouts pourrait être déterminant pour mesurer l’ampleur de la vague à venir. “Les niveaux du génome du SRAS-CoV-2 ont clairement coïncidé avec l’évolution des cas de Covid-19 dans la population”, a expliqué le coordinateur des travaux, Albert Bosch.

Concernant la Catalogne et plus généralement l’Espagne, “le fait d’avoir détecté la propagation du SRAS-CoV-2 un mois à l’avance aurait permis une meilleure réponse à la pandémie”, a déclaré Bosch. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici