Cédric Rosalen, ancien joueur du Racing et entraîneur de Gruissan en Fédérale 2 se prête à notre interview confinée. 

Confinement en famille ou solo ? 

Les deux. Seul et avec mes filles.

Quelle a été votre première réaction à l’annonce de ce deuxième confinement ?

Chercher à positiver en se disant que si c est ce qu’il faut faire pour arrêter ce virus et revivre normalement alors…

 Qui avez-vous appelé en premier pour en parler ?

Mes filles et ma sœur.

Pour vous, en quoi ce confinement est-il si différent du premier ?

Il est moins dur ! J’ai la chance de travailler la semaine du coup je suis moins isolé .

Notre liberté est restreinte. Qu’est ce qui vous manque le plus aujourd’hui ? 

Mes montagnes  ! Être privé de nos passions, qui à mes yeux, ne présentent aucun risque du développement du covid comme aller aux champignons, pêcher, courir en montagne bref …c’est très, très frustrant !

Comment tuez-vous le temps ? 

J’ai jamais autant cuisiné ah ah ah…! Du coup, il faut éliminer avec beaucoup de vélo ou de course .

Votre série, votre lecture du moment ? 

Je regarde beaucoup de sport à la télé et je lis pas mal de revues sur la montagne, ça me donne des idées pour mes futurs ultra trail en altitude.

 Votre menu préféré ? Celui qui vous met du baume au cœur ? 

La tartiflette avec un bon verre de rouge 

Si je vous dis “Noël, cette année…”, vous me répondez quoi ? 

Bizarre !  On va tâcher de garder la magie de Noël avec toute la famille pour que les enfants gardent de bons souvenirs.

Si je vous dis “Ce Covid, alors…”, vous me répondez quoi ? 

Une belle M……  oups  ! Une grosse pensée  aux familles des victimes ainsi qu’ à tous les soignants qui se battent au quotidien pour nous !
 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici