C’est lors d’une cérémonie d’hommage aux victimes de crimes racistes et antisémites que Joseph Szwarc, rescapé de la rafle du Vel d’Hiv, a dénoncé l’instrumentalisation de l’étoile jaune par des manifestants anti-vaccins et anti-pass sanitaire.

“Cette comparaison est odieuse ! Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’ai été touché. Les larmes me sont venues. Je l’ai portée, l’étoile, moi. Je sais ce que c’est. Je l’ai dans ma chair.” Ces mots, Joseph Szwarc les a prononcés en brandissant une feuille représentant une étoile jaune marquée de la mention “sans vaccin”.

Pour ce rescapé de la rafle du Vel d’Hiv, les images des manifestations de ces derniers jours sont indignes. Invité à témoigner lors de la cérémonie des commémorations de la “Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat Français et d’hommage aux ‘Justes’ de France”, il a dénoncé les comparaisons entre la Shoah et la vaccination.

Une intervention à retrouver dans la vidéo ci-dessous.

\ud83d\udde8 “J’ai porté l’étoile, je sais ce que c’est, je l’ai dans ma chair”

Pour ce rescapé de la rafle du Vel d’Hiv, l’étoile “Sans vaccin” arborée par des manifestants anti-vaccin est “une comparaison odieuse” \u2935 pic.twitter.com/3NWdiZstkY

— BFMTV (@BFMTV) July 18, 2021

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici