Ce lundi, un jeune homme de 22 ans, vivant à Sète, est décédé quelques heures après avoir reçu une dose de vaccin. Le parquet de Montpellier a ouvert une instruction.

La cause de la mort de Maxime, jeune Sétois âgé de 22 ans, ce lundi, 9 heures après une première injection du vaccin Pfizer n’est toujours pas connue. 

C’est pourquoi, le procureur de la République de Montpellier a annoncé ce mercredi, comme le rapporte Midi Libre d’ouvrir “une information judiciaire en recherche des causes de la mort”. “Une autopsie sera réalisée, dans ce cadre, à l’initiative du juge d’instruction” a précisé Fabrice Bélargent.

Œdème de Quincke

Si le jeune homme est décédé des suites d’un œdème de Quincke, la cause de cette affection n’est pas claire. Pour le père de la victime, elle serait directement due au vaccin contre le Covid-19. 

Mais en prévenant que “cette autopsie ne sera sans doute pas conclusive”, le magistrat du parquet a évoqué une éventuelle allergie alimentaire.En effet, a-t-il expliqué, même s’il est établi à l’issue que le décès résulterait d’une allergie, il est d’ores et déjà établi que le jeune homme a absorbé peu avant son décès un aliment pour lequel il avait une allergie connue.”

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici