Le 28 juin, 16,5 millions de Français voteront pour le second tour des élections municipales dans près de 5.000 communes. Avec des conditions particulières à respecter.

“Le second tour nous impose collectivement un civisme, une vigilance et une discipline particulière” a indiqué le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner ce vendredi en présentant les règles que les Français et les candidats devront respecter.

Campagne

Fait exceptionnel, les candidats auront un mois de campagne avant le deuxième tour pour convaincre les électeurs contre 5 jours habituellement. Mais le gouvernement attend des candidats et de leurs équipes le respect total des règles sanitaires. “La campagne ne doit pas devenir un facteur de circulation du virus”.

La campagne devra ainsi se faire dans le respect permanent “des gestes barrières et particulièrement de la distanciation physique avec port du masque lorsqu’il sera utile”.

Le ministre entend aussi que les candidats fassent essentiellement campagne “numériquement avec des interventions et des débats dans les médias ainsi que des professions de foi plus longues, plus détaillées”.

Le vote

Comme cela avait déjà été le cas en mars dernier, le gouvernement va encore plus faciliter l’accès au vote par procuration notamment pour les personnes résidant en Ehpad. “Pour les personnes fragiles vivant à leur domicile, un officier pourra aussi se rendre chez elles pour recueillir les demandes de procuration”.

Le jour du vote, chacun devra respecter les gestes barrières et la distanciation physique assurée par des réaménagements dans les bureaux ou des marquages au sol.

Chaque électeur devra porter un masque qui pourra être grand public. Du gel hydroalcoolique ou un point d’eau pour se laver les mains devra être mis à la disposition des électeurs.

Les membres du bureau de vote porteront un masque chirurgical tout au long de la procédure comme lors du dépouillement.

Les communes fourniront les gels et les masques avec “le soutien plein et entier du gouvernement”.

Enfin, chaque électeur devra se munir de son propre stylo et manipuler lui-même ses pièces d’identité. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici