En Narbonnais, les potagers ont le vent en poupe.

Confinés chez eux depuis près de 20 jours, et mal à l’aise à l’idée d’aller faire les courses, les Audois semblent privilégier un retour aux sources, à la terre nourricière.

Déjà très nombreux dans notre département rural, les particuliers qui conduisent un potager semblent se multiplier. Que cette tendance provienne du surplus de temps disponible, ou bien de la réticence à aller choisir ses fruits et légumes dans les magasins, toujours est-il que les graines, les plants et le terreau connaissent actuellement un succès fou !

A la jardinerie Fabre par exemple, après deux semaines compliquées, durant lesquelles les clients devaient commander par téléphone et venir chercher leurs achats quelques jours plus tard, c’est une ouverture plus classique qui reprend dès ce jeudi 9 avril.

« Il s’agit tout de même d’une ouverture limitée, explique un des vendeurs sur place. D’une part au niveau des horaires – avec une limitation de l’amplitude et une fermeture de 12h30 à 13h30 – et d’autre part au niveau des produits vendus. Nous ne fournissons que de l’alimentation animale, et des semences et plants potagers ». Tout comme Louis, qui venait récupérer ses plants de poivrons et de tomates et du terreau (voir photo), les amateurs de jardinage vont ainsi pouvoir préparer le potager.

Et l’engouement existe aussi ailleurs. Ainsi dans les différents dépôts d’Arterris, habituellement fréquentés par les viticulteurs et agriculteurs, les particuliers se bousculent. « Nous avons de nombreux habitués, qui viennent chaque année à cette saison, mais aussi des nouveaux venus, a remarqué Jerôme, au dépôt de Narbonne. En temps normal, les gens achètent directement des plants greffés pour leurs potagers, mais en ce moment, pour assurer le coup, ils viennent acheter des graines pour faire venir leurs plants eux-mêmes »

Deux siècles et demi après l’écriture de Candide, Voltaire serait sans aucun doute ravi de constater qu’en 2020, les gens semblent enfin cultiver leur jardin.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici