Céline Caron, une enseignante narbonnaise, mère de trois enfants a vu son fils partir en réanimation, 4 jours après la 1re injection du vaccin Pfizer. Le jeune de 18 ans a été victime d’une myocardite.  

Quentin,18 ans, scolarisé en BTS à Narbonne se remet de sa myocardite, une inflammation du muscle cardiaque.  Il a regagné le foyer familial après son hospitalisation mais ne sait pas s’il aura des séquelles. Aujourd’hui sa mère témoigne.  Pourquoi prendre la parole aujourd’hui ?  Je ne suis pas contre les vaccins, et nous sommes tous vaccinés à la maison. Je veux relater ce qui nous est…

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici