Cause puis conséquence directe du choix du gouvernement de permettre les déplacements entre régions et les rassemblements familiaux pour Noël : un nombre de tests élevé avant cette date suivi d’une chute brutale, après. Un phénomène marqué en région.

Plus de 240 000 tests au Covid-19 (PCR et antigéniques confondus, dont 2,2 % revenus positifs) ont été effectués en Occitanie du 22 au 29 décembre 2020, soit la semaine de Noël. Et à peine plus de 146 000 la semaine suivante (dont 4,6 % positifs), celle dite du Nouvel An, entre le 30 décembre et le 5 janvier 2021. Le « pic » constaté correspond bien à l’afflux de dépistages en vue de cette première fête de fin d’année, et de ses rassemblements familiaux autorisés. Guidés par la prudence, et les recommandations des autorités, les habitants de la région, comme le reste des Français, ont voulu se faire tester massivement avant de retrouver, ou non, parents et surtout grands-parents autour de la bûche, et d’une certaine proximité. Résultat : un pic suivi d’une chute vertigineuse : – 40 % de tests ont été pratiqués la semaine suivante en région.

– 40 % de tests, soit 95 000 dépistages de moins

En France, c’est un repli de 38 % qui a été constaté par la DRESS (la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) sur la période, soit 1,9 million de tests en moins. L’Occitanie affiche donc une différence un peu plus marquée que la moyenne nationale en « perdant » quelque 95 000 dépistages d’une semaine à l’autre.

Rapidité des résultats : l’Aude championne

Alors que la moyenne nationale pour obtenir le résultat d’un test est établie à 0,6 jour ; elle est plus faible dans le département des Pyrénées-Orientales : 0,34 jour constaté, et bien plus faible encore dans celui de l’Aude : 0,27 jour d’attente entre le dépistage lui-même et la délivrance d’un résultat express. C’est le délai le plus court de toute la région Occitanie, où, a contrario, le délai le plus long est constaté dans le département du Lot (0,82 jour).

P.-O. et Aude, 5e et 6e départements les plus testés

Ces délais correspondent justement aux dépistages réalisés entre le 30 décembre et le 5 janvier. Ils ont été alors au nombre de 7 781 dans les Pyrénées-Orientales et de 7 476 dans l’Aude. Les deux départements voisins sont ainsi respectivement les cinquième et sixième les plus testés d’Occitanie, derrière les mastodontes démographiques que sont la Haute-Garonne (22 268 tests) et l’Hérault (18 735 dépistages) mais aussi le Tarn-et-Garonne (13 427 tests) et le Gard (10 681 dépistages).

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici