Depuis ce mercredi 21 juillet, le pass sanitaire doit être présenté pour pouvoir entrer dans certains lieux de loisirs ou pratiquer certaines activités. C’est le cas des amateurs de longueurs, qui doivent désormais présenter ce sésame pour entrer dans les piscines.

Les sportifs du quotidien sont ravis de pouvoir se rendre dans les espaces aquatiques où ils avaient leur habitude. Au Moulin à Vent, à Perpignan, ils étaient quelques-uns à se rendre à la piscine, munis de leur pass sanitaire. Certificat de vaccination complet ou bien test PCR ou antigénique de moins de 48 heures, il faut désormais montrer patte blanche avant de pouvoir faire des longueurs.

Pas de différence notable en termes de fréquentation

Pour Lionel Guillemin, directeur de l’espace aquatique du Moulin à Vent, cette nouvelle mesure n’a pas posé beaucoup de difficultés. “Les clients devaient déjà réserver un créneau horaire durant lequel ils pouvaient venir, avec un nombre de personnes limité dans le bassin. L’arrivée du pass sanitaire n’est qu’une garantie de plus pour assurer un espace sain“, explique le gérant. Depuis l’annonce de la présentation du pass obligatoire, les équipes de la piscine du Moulin à Vent ont veillé à ce que les habitués ne soient pas pris au dépourvu. “Nous avons veillé à les prévenir qu’il leur faudrait maintenant présenter un pass sanitaire valide, témoigne Lionel Guillemin, et les gens l’ont très bien accepté, ça en a même rassuré certains.

Jusqu’à début septembre, le pass sanitaire viendra compléter la prise de rendez-vous. “Nous n’avons pas voulu nous lancer dans un fonctionnement “open bar” et il semble que nous ayons bien fait, donc on va continuer à rester prudent, souligne le directeur. Par rapport à la fréquentation des derniers mois, l’arrivée de ce pass ne crée pas de différence notable.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici