Rare événement de la saison estivale, le Live au Campo joue ses premières notes ce lundi avec le rappeur Soprano. Un rendez-vous réjouissant pour la cité perpignanaise alors que les mesures restrictives prises ces dernières 48 heures par la préfecture – fermeture des restaurants et bars à 23 h et port du masque obligatoire – pèsent sur le territoire. 

Il aura donc résisté à tout. Ce lundi 19 juillet, le festival Live au Campo laissera échapper ses premières notes de vie après un an de mutisme. Et même si la crise sanitaire est loin d’être un souvenir, l’événement perpignanais a réussi à maintenir cette édition et même à gonfler le nombre de dates.  Le bal commence avec Soprano, rappeur adoré des adolescents, plus habitué à se produire dans…

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici