Le collectif franco-algérien appelait au rassemblement ce dimanche 5 juin sur la place Cassanyes, pour protester contre les restrictions d’entrée en Algérie.

“On est là pour dénoncer ce qui se passe. On veut juste pouvoir aller voir nos familles sans se faire racketter par le gouvernement algérien”, explique Khalifa, présent au rassemblement organisé place Cassanyes par le collectif franco-algérien 66.

Depuis le 1er juin, l’ouverture des frontières aériennes, “avec seulement un vol une fois par semaine depuis Paris, à des prix exorbitants”, s’accompagne de restrictions sanitaires. Il faut présenter un test PCR négatif de moins de 36 h, en faire un autre à l’arrivée, puis s’isoler 5 jours dans un hôtel, le tout aux frais des voyageurs.

Une lettre a été envoyée au consul d’Algérie à Montpellier pour demander la levée de ces restrictions “qui n’ont aucun sens sanitaire. Si on a un test PCR négatif on n’a pas besoin d’en faire un autre. Et on devrait pouvoir voyager si on est vacciné, ce qui n’est pas le cas” ajoute Farid Mellal, responsable du collectif.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici