Ce reconfinement pourrait être le coup de grâce pour de nombreux hôteliers, restaurateurs et cafetiers des Pyrénées-Orientales. 

Alors que leurs homologues catalans rouvrent leurs portent ce lundi 23 novembre, les cafetiers, restaurateurs et hôteliers des P.-O. manifesteront jeudi à Marseille pour sauver leurs établissements. Une étude du cabinet Gira Conseil alerte : 90 000 bars et restos pourraient fermer en France, victime de la crise sanitaire. La filière encaisse déjà une baisse de chiffre d’affaires de 55%. Et les fêtes de fin d’année creuseront le déficit. 130 000 emplois sont en jeu. Et toute la filière – agriculteurs, vignerons, grossistes, brasseurs…- souffre. Sans horizon clairement signifié par le gouvernement.
L’Indépendant ouvre le dossier, dresse un premier bilan inquiétant et donne la parole à des professionnels à bout. Ou presque…

Retrouvez dans notre zone Abonnés et dans L’Indépendant catalan du dimanche 22 novembre 2020 notre enquête : 

“Avec mon restaurant, j’ai l’impression d’avoir amené ma famille dans le mur”, déplore un professionnel qui a tout quitté pour changer de vie, en janvier 2020, en ouvrant son restaurant à Perpignan. 

“Casas, Milles, Guasch : jusqu’à 3,5 millions d’euros perdus avec la fermeture des bars et restos”, les grossistes sont l’un des principaux maillons de la chaîne. Aujourd’hui, certains se retrouvent totalement à l’arrêt, d’autres tentent de sauver les meubles, quand les derniers commencent à présager le pire.

 Samuel, restaurateur : “Je veux que personne ne craque”, ce professionnel connaît le pire : redressement judiciaire, impossibilité de se verser un salaire depuis un an, perte de son logement et de son couple, pourtant il porte un message d’espoir. 

“28% des recettes des vignerons dépendent des cafés-restaurants…”, la fermeture des CHR (cafés, hôtels, restaurants) impacte la viticulture des Pyrénées-Orientales. Et cela risque malheureusement de durer encore.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici