Après une légère baisse la veille, le taux d’incidence des Pyrénées-Orientales a franchi un nouveau cap avec 300 cas pour 100.000 habitants.

C’est le chiffre du jour. Alors que de nouvelles mesures de freinage entrent en vigueur ce dimanche soir à 23h avec la fermeture anticipée des bars et restaurants, le département des Pyrénées-Orientales s’enfonce dans la crise sanitaire. 

Ce dimanche, le taux d’incidence franchissait un nouveau cap avec 300 cas pour 100.000 habitants. C’est une augmentation de +189% en une semaine. Seule la Martinique présente, en France, un taux d’incidence plus élevé (484 cas pour 100.000 hab. ce dimanche soir).

Ce taux d’incidence n’est toutefois pas le record dans le département qui avait atteint un pic de 404 cas pour 100.000 habitants le 27 octobre 2020 au cœur de la deuxième vague.

A l’hôpital, ce dimanche, le département n’a connu aucune évolution par rapport à la veille. Il y a toujours 56 personnes hospitalisées dont 24 en hospitalisation conventionnelle et 6 en réanimation.
 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici