Alors que le pass sanitaire entre en vigueur ce 21 juillet et que la préfecture a annoncé de nouvelles restrictions dans le département, les vacanciers semblent tout de même ne pas bouder les côtes des Pyrénées-Orientales.

Suite aux annonces d’Emmanuel Macron et de la préfecture des Pyrénées-Orientales, certains s’inquiétaient déjà d’une possible vague d’annulation des réservations par des touristes frileux à l’idée de voir le Covid-19 gâcher en partie leurs vacances. Il semble toutefois qu’il n’en soit rien.

Beaucoup de questions mais peu d’annulations

Comme l’explique Paul Bessoles, directeur du camping Le Dauphin à Argelès et président de l’association Camping 66 qui fédère une cinquantaine de sites d’hébergement de plein air sur le département, “depuis les annonces du président de la République et les décisions du préfet nous avons beaucoup d’appels de personnes qui ont des questions, cependant nous avons très peu d’annulations.” Une situation qui s’explique pour ce dernier par le fait que l’année passée les campings et hôtels ont su maintenir la sécurité de leur clientèle. “L’été dernier nous avons pu montrer que nous étions en capacité de préserver nos vacanciers, que nous avions des atouts, ça nous permet de garder la confiance des gens. De plus, les restrictions visent surtout un public de jeunes, là où notre clientèle habituelle est essentiellement familiale, donc les annulations existent mais restent minoritaires.

Le défi qui attend désormais les gérants de campings est la mise en place du pass sanitaire prévu début août dans ces derniers. “Cela demande une certaine logistique, on est en train d’y travailler afin de pouvoir le mettre en place de la façon la plus adaptée possible pour notre clientèle qui devra le présenter une fois à l’entrée“, conclut le directeur de camping.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici