Publié le , mis à jour

Alors que le pass sanitaire devient obligatoire pour accéder à de plus en plus de lieux, locaux et touristes se ruent sur les tests antigéniques en pharmacie. Une très forte demande, compliquée à réguler pour les officines, en première ligne.

“On est totalement submergés”, raconte Bruno Galan, président du conseil régional de l’ordre des pharmaciens d’Occitanie. Il considère que le pass sanitaire est nécessaire mais sa mise en place est complexe : “Il y a une surcharge pour les pharmaciens entre les vaccins à réaliser sur place et tous ces tests qui nous tombent dessus d’un coup”, ajoute le pharmacien de Palau-del-Vidre. Un flux…

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici