À Perpignan, la crèche Hippolyte Despres a fermé ce mardi soir 21 juillet car des salariés sont positifs au Covid-19. Au centre de loisirs de Ponteilla, cinq enfants ont aussi été testés positifs. L’établissement ferme ce mercredi. 

Conséquence de la reprise épidémique dans les Pyrénées-Orientales des centres d’accueils pour enfants sont, cette semaine, contraints de fermer leurs portes en raison de la positivité au Covid de jeunes ou de personnels. 

À Perpignan, d’abord, la crèche Hippolyte Despres – qui devait fermer pour congés estivaux au début de la semaine prochaine – a renvoyé ses pensionnaires à la maison dès ce mardi soir. “Sur les 32 salariés, deux à trois agents ont été testés positifs au Covid-19 dont des membres de l’équipe de direction“, précise Laurence Pignier, conseillère municipale déléguée à la petite enfance à Perpignan. Les salariés concernés ont été placés à l’isolement. Par manque de personnels remplaçants pour s’occuper des 78 berceaux, la crèche n’a eu d’autres choix que de renvoyer les enfants dans leur famille. “Le protocole ne nous permet pas de faire des brassages d’enfants dans d’autres structures“, assure la conseillère municipale. 

“J’ai demandé aux familles de suivre le protocole ARS”

Même scénario au centre de loisirs de Ponteilla. Ce lieu d’accueil, divisé en trois structures maternelle, primaire et passerelle (pour les pré-adolescents) ferme ce mercredi 21 juillet. Le samedi 14 juillet, un enfant de la classe d’âge primaire est testé positif au Covid. Alexandre Moulin, adjoint à l’enfance et à la jeunesse, a immédiatement décidé de fermer cette première structure. “J’ai également demandé aux familles de bien suivre le protocole de l’ARS. À savoir : faire tester les petits tout de suite et une nouvelle fois dans sept jours“, rappelle-t-il.

Résultats, 4 enfants du primaire sont positifs au Covid. Ce mercredi matin, une animatrice présente des symptômes et un enfant de maternelle a de la fièvre. “L’Agence régionale de santé m’a préconisé de fermer cette nouvelle structure mais, les pré-adolescents n’étant pas touchés, j’ai préféré anticiper et renvoyer l’ensemble des enfants à la maison (soit 72 enfants, NDLR)“. Le centre de loisirs qui devait arrêter son activité le 6 août pour congés estivaux, ne rouvrira pas d’ici là.  

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici