La bière coule à flots  et les fournisseurs ne sont plus en mesure de suivre. Voilà le constat fait au Royaume-Uni où depuis le déconfinement, la demande en bière a dépassé toutes les attentes. 

Pour faire face à la demande, des brasseries doivent désormais faire tourner leurs  installations jour et nuit. En effet, suite à la réouverture mi-avril des terrasses de cafés le 12 avril dernier en Angleterre, les ventes ont dépassé de plus de 12% les chiffres enregistrés à la même période en 2019, avant l’apparition de l’épidémie. Des résultats exceptionnels dans la mesure où seules les terrasses ont le droit d’accueillir de la clientèle.  

Ces statistiques, réalisées par le  bureau d’études de marché Oxford Market Watch, témoignent de l’explosion de la consommation de bière dans le pays. Un phénomène lié non seulement à une météo clémente mais aussi à l’engouement des Britanniques pour se retrouver autour d’une bonne bière après des mois de confinement. Une situation qui ne devrait pas ralentir avec l’assouplissement des règles en Ecosse et au Pays de Galles depuis cette semaine. 

Selon l’agence Belga, certaines brasseries comme les filiales de Budweiser au Royaume-uni ou en Irlande travaillent désormais 24 h / 24 pour assurer les volumes de bière nécessaires à la demande. 
 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici