Le nouveau ministre de la Santé, nommé lundi, annonce ce 5 juillet  à l’Assemblée nationale que « le nombre de cas devrait légèrement dépasser les 200 000 ce soir » . Un chiffre plus observé depuis le 5 avril dernier.

La région Île-de-France est la plus tiouchée avec un taux d’incidence qui culmine à « 1.200 cas pour 100.000 habitants« .

« Nous connaissons une septième vague de Covid-19 », confirme François Btaun, qui présente devant la commission des lois le projet de loi sanitaires comportant des mesures « minimales, mais nécessaires ».

Pas de retour du passe vaccinal

Il a également confirmé l’extinction de l’état d’urgence sanitaire le 31 juillet prochain.

Le projet de loi permettra également d’instaurer un passe sanitaire aux frontières jusqu’en mars 2023, afin de « prévenir l’arrivée de nouveaux variants », indique le ministre. Mais « il ne s’agit pas d’un retour au passe vaccinal sur le territoire », rappelle-t-il.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici